Giugno 28, 2022

palermo24h

Notizie italiane in inglese – Notizie italiane oggi. Scopri gli aggiornamenti e le ultime novità in Italia all'interno del nostro sito. Aggiornamenti quotidiani dall'Italia in italiano.

le mari d’une enseignante tuée est mort “de chagrin” jeudi

Ils s’étaient rencontrés au lycée et étaient mariés depuis près d’un quart de siècle. Le mari d’une enseignante tuée lors du perpétré mardi dans une école primaire du Texas (Etats-Unis), est est de “chagrin”, jeudi 26 mai, ont annoncé plusieurs membres de sa famille.

Joe Garcia “est tragiquement mort ce matin à la suite d’une urgence médicale”a déclaré Debra Austin, qui se presente nella cucina dell’enseignante, sulla pagina di un libro GoFundMe en soutien à la famille. “Je suis convaincue que Joe est mort d’un cœur brisé. Perdre l’amour de sa vie après 25 ans [de vie commune] était trop difficile à supporter”assicura Debra Austin.

Joe et Irma Garcia étaient lesparents de quatre enfants, âgés de 23, 19, 15 et 13 ans, précise Notizie CBS (in inglese). La cagnotte GoFundMe a été lancée pour subvenir aux besoins des quatre orphelins.

John Martinez, qui se presente come la neveu d’Irma Garcia, a égallement annoncé la nouvelle sur Twitter : “Cela me fend le cœur et m’emplit de désespoir d’annoncer que le mari de ma tante Irma, Joe Garcia, est mort de chagrin”, at-il declaré. Le jeune Américain a raconté au New York Times (in inglese) que son oncle s’était rendu jeudi matin au mémorial en hommage aux victimes de la tuerie, avant de “tomba” à son retour chez lui. Selon un jeune homme se presentant aussi comme una neveu de l’enseignante su Twitter, le mari de la victime est mort d’une crise cardiaque à son domicile.

Irma Garcia et sa collègue Eva Mireles, dont les salles de classe étaient reliées, ont toutes les deux été tuées par le tireur de 18 ans, Salvador Ramos, qui a égallement massacré 19 enfants dans l’école a primtà à valdebb Robb, ‘être tué par la polizia.

READ  Guerre en Ukraine : plus de 400 pertes humaines, 80 véhicules détruits dans le Donbass, cette catastrophe militaire russe que Poutine aura bien du mal à cacher