Maggio 22, 2022

palermo24h

Notizie italiane in inglese – Notizie italiane oggi. Scopri gli aggiornamenti e le ultime novità in Italia all'interno del nostro sito. Aggiornamenti quotidiani dall'Italia in italiano.

la ville de Motyzhin découvre les corps de sa maire et de plusieurs habitants exécutés

Des habitants de cette ville à l’ouest de Kiev ont découvert un charnier dans une forêt. S’y trouvent les corps de la maire de la ville, de son mari et de son fils.

C’est une découverte macabre pour les habitants de Motyzhin. Dans la commune située à l’ouest de Kiev in Ucraina, les corps de plusieurs personnes, exécutées par des soldats russes, ont été découverts dans une forêt, non loin d’une maison dans laquelle villageois ont des étés tenus.

Dans ce charnier, se trouvent les corps de “la maire de la ville, de son mari, lui aussi membre du conseil municipal, de leur fils”, explique Ivan, un habitant, au micro de BFMTV. Un quatrième corps se trouve là, mais il n’a pas encore été identifié.

“Les doigts cassés, les ongles arrachés”

Selon les villageois, ces Ukrainiens ont été capturés par des soldats russes le 23 mars et n’ont pas voulu collaboratore.

“Ils ont été torturés, ils ont les doigts cassés, les ongles arrachés, puis ils ont été exécutés” décrit Oleg. “C’est un crime qu’on ne peut même pas décrire, c’est tellement sauvage qu’on ne peut l’imaginer. Pourquoi? Pourquoi faire ça? Nous n’avons rien demandé” implore-t-il.

Un autre homme capturé par les Russes a été découvert mort au fond d’un puits dans le village. Oleg est persuadé de trouver encore d’autres civils enterrés dans la forêt, mais pour s’y aventurer il attend l’arrivée des démineurs, car les Russes ont pu piéger les charniers avec des mines.

A une quarantaine de kilomètres de Motyzhin, plusieurs centaines de personnes exécutées ont aussi été découvertes dans la ville de Boutcha, en banlieue de Kiev. Il presidente ucraino Volodymir Zelensky ha annunciato la creazione di un “meccanico speciale” per interrogare i “crimini” russi in Ucraina, insieme a Moscou dément toute exion à Boutcha.