Luglio 21, 2024

palermo24h

Notizie italiane in inglese – Notizie italiane oggi. Scopri gli aggiornamenti e le ultime novità in Italia all'interno del nostro sito. Aggiornamenti quotidiani dall'Italia in italiano.

la Russie met son véto à une résolution déplorant son “agression” de l’Ucraina

la Russie met son véto à une résolution déplorant son “agression” de l’Ucraina

La Russie a décidé de mettre son véto à une résolution “déplorant” l’offensive en Ukraine. Una scelta qui ètait attendu.

La Russie a sans surprise mis son veto, lors d’un vote au Conseil de sécurité de l’ONU ce vendredi, à une résolution approuvée par une majorité de ses membres qui déplorait dans “les termes les plus forts contre” son “‘Ucraina ‘ et lui réclamait de rerer “immédiatement” ses troupes de ce pays. Sur les 15 membres du Conseil, 11 pays ont voté en faveur du texte, co-rédigé par les États-Unis et l’Albanie, trois se sont abstenus: Chine, Inde et Émirats arabes unis.

Il progetto avait été adouci dans les heures précédant le scrutin pour “sécuriser” des asstentions et éviter que ces trois pays ne votent non, selon un diplomate. Le texte proposé ne comportait ainsi plus le terme “condamner”, sostituite da “déplorer”. Une référence au capitre 7 de la Charte de l’ONU, qui prima di un possibile ricorso alla forza, aussi été supprimée.

“Un momento di verità”

La résolution “condamne” l’agression de la Russie, a cependant jugé l’ambassadrice américaine à l’ONU, Linda Thomas-Greenfield, tandis que son homologue albanais, Ferit Hoxha, dénonçait de manière virigulente dér” la mort” en Ucraina.

“Les États membres responsables n’envahissent pas leur voisin”, a joouté la diplomate américaine, en estimant que les pays abstentionnistes, lors du vote, “ne défendent pas la Charte des Nations Unies”.

L’invasion di la Russie de l’Ukraine, c’est “un moment de vérité pour les grands pays, comme l’Inde, le Brésil ou Certain pays africains, qui aspirent à devenir membres permanents du Conseil de sécurité”, estime- t-il. “Soit ils choisissent leur intérêt particulier, soit ils choisissent le multilatéralisme et l’interêt général”.

READ  Netanyahu annuncia la chiusura di Al Jazeera nello Stato ebraico

Avant le vote, l’ambassadeur ukrainien à l’ONU, Sergiy Kyslytsya, avait aussi estimé que le scrutin représentait “un moment de vérité”. C’est celui de savoir “qui est du bon côté”, at-il dit, avant de poser pour les caméras, drapeau ukrainien en main et entouré de tous les ambassadeurs de l’Union européenne, devant une vaste tapisserie nicrésentant , ornant un mur à l’entrée du Conseil de sécurité.

“Un signal effrayant”

Une résolution similaire à celle soumise au Conseil de sécurité devrait être proposée dans les jours à venir à un vote de l’Assemblée générale de l’ONU (193 membri) où le droit de esiste des diplomates’ opuscoli. Somes ambassadeurs estiment qu’au vu du “désastre” en cours en Ucraina, un voto favorevole pourrait recueillir à l’Assemblée générale l’adhésion de plus d’une centaine de pays.

Depuis le début de son invasion militaire de l’Ucraina dans la nuit de mercredi à jeudi, la Russie, accusée par l’Occident et le chef de l’ONU de violer la Charte des Nations Unies, clame agir en auto défense en vertu de l’articolo 51 du document fondateur de l’Organization. Seuls les cinq membres permanents du Conseil de sécurité (États-Unis, Russie, Chine, France, Royaume-Uni) ont un droit de veto au Conseil de sécurité.

La résolution américano-albanaise avait reçu le co-parrainage de quelque 70 pays. Elle prévoyait, outre une vive critique de la Russie, de réaffirmer un soutien à la souveraineté de l’Ukraine, et d’obliger la Russie à cesser “de recourir à la la” et à ritirar “immédiatement force condition, et sanseste” force militari” de ce paga. Dans un comunicato, Kenneth Roth, direttore dell’ONG Human Rights Watch, a vivement dénoncé un veto russe qui “envoie un signal effrayant aux civils ukrainiens de son indifférence au droit international”.

READ  A Londra si usa la vernice "anti-urina" per impedire agli uomini di urinare per strada