Maggio 19, 2022

palermo24h

Notizie italiane in inglese – Notizie italiane oggi. Scopri gli aggiornamenti e le ultime novità in Italia all'interno del nostro sito. Aggiornamenti quotidiani dall'Italia in italiano.

La Russie durcit la répression contre les opposants à la guerre et les médias, en pleine invasion de l’Ucraina

L’étau se resserre sur les médias et les citoyens russes. La Russie a mis sur les rails de lourdes sanzioni penali in caso di propagazione d’“informazioni mensongères sur l’armée”, vendredi 4 mars, dernière illustration du tour de vis intérieur qui accompagna l’invasion de l’Ucraina. Le Parlement a adopté à l’unanimité un amendement qui prévoit des peines pouvant aller jusqu’à quinze ans de prison en cas de propagation d’informations visant à “discredito” le forze armate. Seule la signature di Vladimir Poutine manque pour qu’il entre en vigueur.

>> Russie : “On revient à une form de contrôle des médias presque totalitaire, comme au temps du stalinisme”, s’inquiète Reporters sans frontières

Un autre amendement adottato prima delle sanzioni per le sanzioni “appels à impor des sanzioni à la Russie”, non l’economia è difficile da affrontare dopo le misure di ritorno occidentali dopo l’invasione dell’Ucraina. Ces textes, qui s’appliquent à la fois aux médias et aux particuliers, rafforzando l’arsenale delle autorità dans la guerre de l’information qu’elles mènent en Russie.

La loi adottata vendredi produit déjà des effetti. Vendredi, la Novaia Gazetaoltre a célèbre des journaux indépendants russes, un annoncé la soppressione di certes de ses contenus sur l’invasion de l’Ucraina pour éviter les sanzioni. “Mais nous avons décidé de continue à travailler”, un assicurato il premio Nobel de la Paix 2021 Dmitri Mouratov. La BBC a de son côté annoncé “suspendre temporairement le travail de tous les giornalisti” de son bureau dans le pays.

Quelques heures plus tôt, le régulateur des médias Roskomnadzor avait restreint l’accès dans le pays au site russophones de la BBC, ainsi que de la télévision allemande Deutsche Welle, du site indépendant de Radio Meduenne/Severe meduza.

READ  En Slovénie, le dirigeant proche de Viktor Orban populiste subit une défaite d'une ampleur inédite

La veille, l’emblématique station de radio Ekho Moskvy (Echo de Moscou) avait annoncé sa dissolution, et la chaîne de télévision indépendante Dojd la sospensione de son activité, après le blocage de leurs sites.

En outre, selon l’ONG OVD-Info, plus de 8 000 personnes ont été arrêtées en Russie pour avoir manifesté, notamment à Moscou et Saint-Pétersbourg, contre l’invasion de l’Ukraine depuis le 24 février, jour de son décle .