Maggio 20, 2022

palermo24h

Notizie italiane in inglese – Notizie italiane oggi. Scopri gli aggiornamenti e le ultime novità in Italia all'interno del nostro sito. Aggiornamenti quotidiani dall'Italia in italiano.

La plateforme souhaite proposer une offre moins chère mais avec de la publicité

Qu’est-ce qu’on aime naviguer sur nos plateformes de streamingchoisir une série ou un film sans être interrompu par la publicité que l’on n’a pas réclamée… Oups, cette phrase est-elle déjà dépassée ? Disney va lancer, en fin d’année, une formule de son service de vidéo par abonnement Disney+ intégrant de la publicité, une nouvelle offre que le géant du divertissement voit comme l’une des « pierres angulaires » de son développement.

Depuis le lancement de Disney+, en novembre 2019, Disney avait fait le choix d’une version unique sans publicité, à l’instar de son grand concurrent Netflix. Mais il proposait déjà deux formulaires pour sa plateforme Huluavec ou sans publicité, et avait inclus des spots dans les programmes diffusés sur le troisième service de streaming du groupe, ESPN +.

« Permettre l’accès à Disney+ à une audience plus large à un prix plus bas bénéficie à tous, consommateurs, annonceurs, et créateurs », a commenté, dans un communiqué, Kareem, président de Disney Media and Entertainment Distribution, chargé de la Daniel monétisation du contenu et du streaming.

Objectif : atteindre les 230 à 260 millions d’abonnés

Sollicité par l’AFP, Disney n’a pas communiqué de prix concernant cette nouvelle offre qui sera livrée « fin 2022 » aux États-Unis, avec « le projet d’extension au niveau international en 2023 », selon le communiqué. « L’offre incluant de la publicité est considérée comme l’une des pierres angulaires pour atteindre l’objectif de 230 à 260 millions d’abonnés à Disney+ d’ici 2024 », une prévision déjà communiquée précédemment par le

READ  "Les couples peuvent très bien se passer des symboles des années cinquante"

En lançant cette offre, Disney cherche à se positionner comme un acteur majeur de la publicité en ligne, en mutualisant la régie publicitaire de ses plateformes de streaming insi que de ses parcs d’attractions et ses croisières. Netflix apparaît désormais le seul à défendre un modèle excluant totalement la publicité, Amazone propose aussi une offre avec réclames, sous le pavillon IMDb TV. Lancé en mai 2020, initialement sans option publicitaire, HBO Max avait mis sur le marché une seconde offre, avec pub et moins chère, en juin 2021.