Novembre 27, 2021

palermo24h

Notizie italiane in inglese – Notizie italiane oggi. Scopri gli aggiornamenti e le ultime novità in Italia all'interno del nostro sito. Aggiornamenti quotidiani dall'Italia in italiano.

“Je n’aurais jamais imaginé que Marianne James me reconnaîtrait tout de suite”, a déclaré Mlle Dominic

“Vous ?” Marianne James est surprise lorsqu’elle se précipite sur scène La France a un talent incroyable. Oui elle l’est. Seize ans après sa participation à nouvelle étoileMiss Dominic est retournée dans le canal dans lequel elle est née. Ce mercredi, la chanteuse a fait face à l’avis du jury comme elle l’avait fait en 2006. En clin d’œil au passé, la nominée a reçu un titre
Whitney Houston pour son audition. décrire pour 20 minutes L’émotion que j’ai ressentie en rencontrant Marianne James et le public.

Vous auriez pu revenir dans une émission comme “The Voice”. Pourquoi avoir choisi « La France a un grand talent » ?

C’est vrai que c’était peut-être moi – on ne sait peut-être pas – où je me trouvais le son. Mais en même temps, puisque toutes les catégories sont combinées talent incroyableLorsque vous entrez dans votre catégorie, vous êtes plus mis en avant que dans le son. Et après je suis resté la M6 et j’avais encore un cabriolet sur la Six. J’avais l’impression d’être en terrain plus connu. Et quand j’ai entendu parler de Marianne James, je me suis sentie encore plus en confiance.

Êtes-vous allé à la production ou sommes-nous venus vous chercher dans l’émission ?

J’avoue qu’ils sont venus me chercher (rires). Je ne me suis plus jamais senti légitime à utiliser la ligne téléphonique. Il y avait 25 000 candidats pour nouvelle étoile Alors quand on est au stade final sur 25 000, tu te dis qu’on t’a donné ta chance et c’est à toi de la gérer. Je ne me sentais pas légitime de revenir moi-même pour remplacer quelqu’un d’autre qui n’a jamais été découvert. Il y a beaucoup de gens talentueux et de jeunes qui n’ont rien fait.

READ  Fou rire public dans "C à vous" après un grand moment de solitude de Bertrand Chamiroy

Vous avez longtemps hésité avant de revenir ?

Je n’ai pas hésité longtemps car c’était les Six et je leur faisais confiance. En fait, je leur ai fait confiance une fois, ça s’est bien passé et je ne voyais pas l’intérêt d’appeler quelqu’un si on ne voulait pas que les choses se passent bien. C’était ma seule hésitation concernant ma campagne. Mais le train de la chance ne passe qu’une seule fois.

L’émotion était palpable, vous pleuriez, tout comme Marianne James. Vous y attendiez-vous ?

Pas du tout ! Mais alors pas du tout ! C’est vrai que ça fait quinze ans que je n’ai pas fait d’émission télé et dans mes souvenirs on n’était censé parler qu’après ça. J’arrivais dans ma tête, chantais ma chanson et toute l’émotion de la discussion, c’était alors. Quand on me dit que je dois d’abord parler à Marian James, je me dis que ça va arriver partout et que je ne pourrai plus chanter. Je n’aurais jamais imaginé que tout arriverait avant. Je n’imaginais pas qu’elle me reconnaîtrait tout de suite, et qu’elle m’appellerait sur le chemin du retour. Je pensais qu’elle me reconnaîtrait après ou pendant la chanson mais pas depuis le début.

Karen a dit au Marchand que vous étiez partie aux États-Unis. Qu’est-ce que tu faisais là?

Je venais de terminer mes études car entre temps je retournais au conservatoire d’un côté et je suis allé à l’université de l’autre, pour obtenir des diplômes en musique. J’entends souvent la blague “Untel a une belle voix mais elle a le Bac-10”. Cela m’a choqué tout le temps ! (rires) Mes parents n’ont pas obtenu leur diplôme alors cela faisait partie de mes rêves. je vois à l’université [une petite annonce disant] A la recherche d’un professeur de chant en Californie. Je viens d’envoyer mon CV à titre de test, pour voir si mon CV est passé inaperçu ou pas. Je l’ai envoyé lundi et mercredi quelqu’un m’a appelé. Deux semaines plus tard, on m’a demandé si j’étais prêt à aller en Californie. Ils m’ont proposé un vrai contrat de travail à temps plein dans une école bilingue française.

READ  Tehiora taquine Claude qui se tient debout avec l'acteur de Game of Thrones sur Instagram (PHOTO)

Avez-vous eu des moments difficiles dans votre carrière?

Tout le temps ! Depuis le jour où j’ai pris le train pour Rennes et me suis mis dans cette longue file d’attente en attendant d’être testé par les premières roues de nouvelle étoileJ’avais cette voix dans ma tête. Elle m’a dit : “Tu ne penses pas que tu vas venir chanter et devenir une star ?” Souvent depuis, quand je monte sur scène, j’ai cette phrase qui revient. Quand je vois le public devant moi, je leur dis que je suis entré et que j’ai chanté et que je suis maintenant devant eux. Il faut s’accrocher et ensuite on verra ce que le destin fera pour moi. Si nous ne rentrons pas à la maison et ne chantons pas, nous ne pouvons rien faire.

Avant même la diffusion de l’émission, M6 a mis en ligne les premières minutes de test. La vidéo a atteint les deux millions de vues sur Facebook. Que pensez-vous de tous ces commentaires ?

Je me trompe sérieusement, je ne sais pas du tout gérer les réseaux sociaux. Derrière la plupart de mes comptes, ce n’est pas moi, et je ne sais pas qui c’est (rires). Je ne sais pas si c’est une barrière psychologique, mais j’ai peur des réseaux sociaux. Je ne me regarderais jamais, ni n’irais sur aucun réseau social car c’est un moyen de rester calme, chez moi, dans mes bulles. Quand je fais quelque chose, je ne passe pas mon temps à regarder ce que j’ai fait ou à chercher des réactions. Je n’ai jamais fait ça avant !

READ  L'ancien journaliste de L'Equipe Xavier Rivoire est décédé

Alors je vous le dis, mais les commentaires sur les réseaux sociaux sont très positifs !

Quand les gens me disent que je leur fais penser à une chanteuse, je réponds qu’il y a une fille qui me ressemble et qui chante : « C’est insupportable, toute la journée ils me prennent pour elle » et je la largue comme ça (rires) ! Je ne viens pas quelque part pour dire ‘Mais comment, tu ne me connais pas ? Quoi qu’il en soit, je suis content d’entendre ça.

Votre passage à « La France A Brilliant Talent » a-t-il été le signe de votre retour à la musique ?

Autant je suis monté dans le train, donc je ne m’imagine pas cette fois. Je ne veux pas être persistant. Je ne suis pas seul, il y a beaucoup de gens qui chantent. Je suis vraiment content qu’on se souvienne de moi et qu’on m’ait appelé, c’est vraiment un grand honneur. Si je devais faire un album et retourner sur scène, il a écrit que je devais m’inscrire sur la scène musicale française, ce serait génial. Mais si ce n’est pas le cas, ce n’est pas grave. C’est pourquoi je ne me présente plus.