Novembre 29, 2022

palermo24h

Notizie italiane in inglese – Notizie italiane oggi. Scopri gli aggiornamenti e le ultime novità in Italia all'interno del nostro sito. Aggiornamenti quotidiani dall'Italia in italiano.

Incognito Head – “Qui accepte d’aller travailler là-bas ?” , “WTF c’est illégal”, “Bordel brutal”: Les conditions de travail du personnel du restaurant ont choqué les tweets

Capture d’écran M6 Live / Incognito Head

La marque de poke bowl Pokawa était à l’honneur dans la nouvelle édition de Patron Incognito, diffusée le jeudi 20 octobre sur M6. Comme à son habitude, l’Undercover Chief a pu constater par lui-même les défauts de sa marque. Et les détails de son restaurant à Aix-en-Provence, qui compliquent sévèrement le quotidien de ses employés, ont été vus d’un œil très sombre sur Twitter.

Le jeudi 20 octobre 2022 marquait le grand retour sur M6 de Mode incognito pour le bénéficiaireLe spectacle dans lequel les PDG se déguisent pour s’immerger secrètement dans leur entreprise. Cet épisode inédit est consacré à une marque florissante en France : Pokawa. Cette série a été fondée par deux précédentes colocatairesqui démocratise poké bol, ouvre plus de 50 restaurants par an en France. Et pour cause, comme l’apprend l’émission : le bouquet bowl est vite devenu le deuxième plat préféré des Français après hamburgersdans la catégorie plats à emporter.

Mais qui dit ouvertures exponentielles Restaurants, dit-il aussi est plus difficile pour les créateurs de marque d’assurer le bon fonctionnement de l’entreprise. Entre turnover extrêmement élevé, sites mal choisis et mauvaises critiques sur le web, il est temps pour eux de se pencher sur ces problématiques. Ainsi, l’un des fondateurs, Maxime Buhler, a accepté de se changer physiquement afin d’intégrer les restaurants les plus problématiques en mode furtif. Au programme de ce leader de 30 ans uniquement : des nattes, une petite barbe, un tee-shirt de couleur et un nouveau prénom, Léopold.

Masqué vers l’avant, ce dernier est présenté comme un jeune homme participant à un reportage sur les difficultés d’embauche dans la restauration depuis le Covid-19. Le but de sa première immersion à Toulouse était de comprendre pourquoi le nouvel établissement créé dans la ville n’a pas réalisé le chiffre d’affaires escompté. L’occasion pour Maxime de rencontrer Yannis, un jeune homme un brin créatif : Au lieu de suivre la recette du guacamole listée dans la “bible” de la marque, il décide d’ajouter coriandre Ainsi que le gingembre. “Je trouve que ça donne plus d’enthousiasme”, dit-il, sous l’œil émerveillé de son directeur secret.

READ  ce cliché qui crée la polémique sur Instagram !

“Enfer de travailler dans ce petit restaurant”

A Aix-en-Provence, où ce dernier menait sa deuxième journée d’immersion, le problème était tout autre : le vrai point noir était la salle. Le restaurant est situé en centre-ville sur une superficie de seulement 22 mètres carrés, et sa cuisine est « relayée » à cinq minutes à pied. De quoi obliger les salariés à faire des allers-retours le matin, nourriture dans les bras, quand ils n’ont pas à utiliser une charrette dans les rues escarpées. Dans cette cuisine reculée qui ressemble presque à un couloir, Miriam, le chef depuis neuf mois, fait état des problèmes : « Les murs branlants derrière lui sont sales, le sol est inadapté et a besoin de carrelage. […] Il n’y a qu’un seul évier pour le lavage et le rinçage”… Sans prévoir de lieu de livraison devant ce laboratoire, la réception des produits est également très compliquée.

Côté restaurant, le manque de place rend les conditions de travail très difficiles : “On se marche dessus, on se serre pendant le service”, raconte Alexia, chef d’équipe. Pendant un mois et demi, le grand réfrigérateur a été démonté, et les employés ont dû entasser les produits dans plusieurs petits réfrigérateurs qui les obligeaient à se baisser puis à se relever constamment. Ces conditions de travail, combinées à la chaleur étouffante du sud, ont beaucoup choqué les tweets. Beaucoup d’entre eux reprochaient aux patrons de ne pas “penser” suffisamment à leurs espaces pour le confort de leurs employés. Une découverte récente qui les a horrifiés : le restaurant n’a pas de vestiaires ni de toilettes, ni pour le personnel ni pour les clients. La pénurie qui a poussé certains à demander explicitement le passage de l’inspection du travail…

READ  L'actrice américaine Louise Fletcher est décédée

Heureusement, lors de la revue, Maxim Poehler a annoncé une bonne nouvelle : avec son co-directeur, ils sont à la recherche d’un nouveau site qui fera quatre fois la taille du précédent.

Vidéo – Boss Incognito : Quels changements ont été apportés depuis le tournage ?