Dicembre 1, 2022

palermo24h

Notizie italiane in inglese – Notizie italiane oggi. Scopri gli aggiornamenti e le ultime novità in Italia all'interno del nostro sito. Aggiornamenti quotidiani dall'Italia in italiano.

“Il n’avait besoin de violer personne” : Emmanuel Sener défend son mari, Roman Polanski

Elle réclame la “paix” pour son mari. Dans une interview diffusée dimanche, Dans “Sept à Huit” sur TF 1Pour la première fois, l’actrice Emmanuel Sener s’est mariée Réalisé par Roman PolanskiElle voulait défendre publiquement son mari, accusé de multiples agressions sexuelles.

L’actrice française a décrit la vie de son mari comme un paria, et narre la plus célèbre assignation à résidence de sa famille dans leur chalet à Gstaad, en Suisse, et regrette le traitement des médias et des photographes, ainsi que les effets notoires, selon son, Du mouvement #MeToo..

“Il y a de très bonnes choses à propos de #MeToo, c’est tellement bien que le discours soit édité”, a-t-elle déclaré à la journaliste Audrey Crespo Mara. “Si nous sommes victimes de viols, d’incestes et de choses terribles, il est très important que les femmes parlent et soient entendues. Cependant, nous assistons à de nombreux abus, à de nombreux abus et à des mensonges qui dénigrent et blessent ces victimes”.

“C’était une période très indulgente”

L’un des premiers scandales visant Roman Polanski remonte à la relation sexuelle qu’il a eue avec Samantha Gailey, une adolescente américaine de 13 ans, en 1977, pour laquelle il a été arrêté en 2009. Un rapport explique le contraire selon Emmanuel Sener.

Treize ans, “Oui, il est jeune, bien sûr, mais c’était une période très indulgente. La relation d’âge a aussi beaucoup changé. Nous avons embauché Lolita et célébré avec elle. Donc, après avoir commencé le mannequinat à 14 ans, ce n’était pas une histoire qui m’a choqué. Nous n’avons pas à applaudir cette fois, mais c’était ainsi”, explique la femme de Roman Polanski, qui raconte son histoire et celle du réalisateur dans un livre intitulé “Une vie brûlée”, à paraître le 26 octobre.

READ  Le dessinateur Jean-Claude Maizière, l'un des fondateurs de la série de bandes dessinées "Valérian et Laureline", est décédé à l'âge de 83 ans

Aujourd’hui, Samantha Gailey et Roman Polanski “ont une très bonne relation, s’envoyant des e-mails. Elle ne peut plus prendre cette position de victime”, confie-t-elle à Emmanuel Sener, 56 ans.

L’actrice française a critiqué le poids de l’opinion publique, des réseaux sociaux et des médias, et s’en est aussi pris aux militantes féministes qui ont condamné avec force l’honneur fait à Roman Polanski aux César 2020. C’est du délire, c’est de la folie, mais parfois le monde devient fou.” Emmanuelle Seigner , disant qu’elle ne comprenait pas non plus. Le tour de l’actrice Adèle Haenel contre son mari.

“Toutes les petites filles veulent coucher avec lui”

Une chose est sûre pour l’actrice française : Roman Polanski, qui a 33 ans son aîné, ne pourrait pas être coupable de viol, alors que Plusieurs témoignages d’agressions sexuelles ont fait surface ces dernières années. “Quand j’ai rencontré mon mari, toutes les femmes voulaient coucher avec lui”, raconte-t-elle. Toutes les petites filles voulaient coucher avec lui. C’était un truc de fou. Ce qui est fou. Il avait 52 ans mais il avait l’air d’avoir la trentaine et c’était un grand réalisateur donc il était très attirant, je ne pense pas qu’il ait eu besoin de violer qui que ce soit. »

Désormais, la réalisatrice est vue comme une paria, décrit l’actrice, qui se dit aussi sous la pression de l’opinion publique. “C’est horrible parce qu’il ne peut pas monter un film, et on déconseille aux acteurs de jouer dans ses films. Moi-même, je suis blacklistée en France”, confirme-t-elle.

READ  L'étonnant putsch de l'ancien candidat à la présidentielle

L’actrice a insisté : “L’homme avec qui je vis n’est pas du tout la personne dont j’entends parler.” Roman Polanski, 89 ans, est toujours considéré comme un fugitif et ne peut se rendre qu’en France, en Suisse et en Pologne. “Il est meurtri, et il l’a très mal vu. (…) Qu’il soit tranquille, qu’on s’occupe des vrais prédateurs, des gens qui sont un danger pour la société, qu’il soit tranquille”, a crié Emmanuel Sener.