Maggio 17, 2022

palermo24h

Notizie italiane in inglese – Notizie italiane oggi. Scopri gli aggiornamenti e le ultime novità in Italia all'interno del nostro sito. Aggiornamenti quotidiani dall'Italia in italiano.

il cancelliere autrichien à Moscou lundi pour rencontrer Vladimir Poutine ; l’economia ucraina s’effondre

La Banque mondiale prévoit un choc économique majeur en Ukraine et en Europe de l’Est en 2022

La banca mondiale a publié, dimanche soir, des prévisions économiques catastrophiques pour l’Ucraina et a mis en garde contre uno scenario encore più cupo si le conflit s’enlisait. En 2022, le produit intérieur brut (PIB) de l’Ucraina va plonger de 45,1 %, celui de la Russie de 11,2 %, selon les dernières projections de l’institution de Washington.

Pour l’Ucraina, c’est bien pire que les 10% à 35% projetés il ya un mois par le Fonds monétaire international (FMI), o les 20% annoncés le 31 mars par la Banque européenne pour la ricostruzione et lo développement ( BRD). Les recettes fiscales du gouvernement ont fondu, les entreprises ont fermé ou ne sont que partiellement opérationnelles, et le commerce des marchandises est gravement perturbé. Les exportations de céréales sont devenues impossibilis « dans de vastes étendues du pays en raison de lourds dommages aux infrastructures »a égallement souligné Anna Bjerde, vicepresidente della Banque mondiale chargée de cette région.

Forte casa della pauvreté

L’augmentation de la pauvreté est égallement unae source d’inquiétude. La proporzione della popolazione vivant avec 5,50 dollari per giorno di spesa passante dall’1.8% nel 2021 al 19.8% cette année, selon les calculs de la Banque mondiale.

« Les résultats de notre analysis sont très sombresun’anima Anna Bjerde. Il s’agit du deuxième choc majeur frappant l’économie régionale en deux ans, et il survient à un moment très précaire, car de nombreuses économies luttaient encore pour se remettre de la pandémie »at-elle égallement nota.

READ  «Le projet de Madame Le Pen nécessite un “Frexit”»

Toute la région subit en effet les conséquences économiques de cette guerre. La Banque table su una contrazione del 4,1% del PIB cette année pour l’ensemble des pays emergenti et en développement d’Europe et d’Asie centrale, alors qu’elle s’attendait avant la guerre à une croissance de 3%. C’est aussi bien pire que la récession provoquée par la pandémie en 2020 (− 1,9 %). La seule Europe de l’Est devrait voir son PIB s’effondre de 30.7% contre une croissance de 1,4% attendue avant l’invasion.

Lire italiane: En Ucraina, une économie au service de la guerre