Ottobre 1, 2022

palermo24h

Notizie italiane in inglese – Notizie italiane oggi. Scopri gli aggiornamenti e le ultime novità in Italia all'interno del nostro sito. Aggiornamenti quotidiani dall'Italia in italiano.

i documenti «top secret» si riferiscono all’FBI e alla possibile violazione della legge

Le mandat de perquisition du domicile de Donald Trump, qui avait été placé sous scellé, a été rendu public par un juge fédéral de Floride, accompagné d’un inventaire des documents saisis. Parmi ceux-ci figure un concernant le «président de la France».

Après plusieurs jours de polémiques, l’FBI a dévoilé ce vendredi les raisons de la perquisizione del domicilio di Donald Trump, in Floride. La polizia federale americana a saisi des document marqués “top secret” lors de sa perquisition au domicile de l’ancien président. Gli interrogatori dell’FBI in brodo della repubblica d’avorio violati in un documento americano sullo spionaggio in questo ambito sono strettamente legati alla detenzione di documenti riservati alle persone che si occupano di consulenza nazionale certi non ne hanno? Plusieurs document judiciaires ont été publiés vendridi par un juge de Floride: le mandat autorisant la perquisition, avant que celle-cine soit menée, et un lungo inventario dei documenti saisis lundi par les agent du FBI.

Des documents sur le «president de la France»

Dans cette list è menzionato in un insieme di documenti classificati “top secret” o “secret” o “confidentiel”, ainsi qu’un document “1A Info re: président de la France”, sans autres précisions. Une trentaine de cartoni ont été saisis, ainsi que des classiurs avec des photos et une note manuscrite, selon cet inventaire. D’après des expert, le fait d’invoquer cette loi ne significa pas que l’ancien président risque d’être accusé d’espionnage. «La loi sur l’espionnage comprend un tas de crimes qui n’ont rien à voir avec l’espionnage»un déclaré l’avocat spécialiste de ces interroga Bradley Moss, su Twitter.

READ  Nelle Isole Faroe, il massacro di 1.400 delfini ha suscitato indignazione

L’operation, conduite dans la résidence de Donald Trump a Mar-a-Lago en Floride, avait provoqué la fureur de ses partisans évoquant une «persecuzione politica», ainsi que de nombreux tenori repubblicani. Jeudi, il ministro della giustizia Merrick Garland avait, dans une price de parole exceptionnelle, demandé qu’un juge rende public ce mandat autorisant la perquisition afin que ses motifs soient connus de tous. Cette demande – très abitauelle – avait été favorment accueillie di Donald Trump. «Non seulement je ne m’opposerai pas à la pubblicazione des documents (…) mais j’irai plus loin en ENCOURAGEANT leur pubblicazione immediata», a écrit jeudi soir le milliardaire, qui s’était pourtant abstenu de rendre publique la copy du mandat qu’il avait reçue. L’ex presidente è stato assicurato da un comunicato vendridi que les documents récupérés par la police avaient tous été déclassifiés.

Plus tôt dans la journée, ce vendredi, le Washington Post citant des sources anonymes mais «proches de l’enquête», avait révélé que les agent du FBI étaient notamment à la recherche de documents classificafiés relatifs aux armes nucléaires. Le giornale di Wall Street avait ensuite affermate que les autorités avaient retrouvé lors de cette perquisition une «vingtain» i cartoni non contengono documenti classificati top secret e informazioni sul sito «il presidente della Francia». Le quotidien américain assurait avoir eu accès à un inventaire de trois pages saisi lundi, comprenant des documents classés top secret ou confidentiels, des photos and une note manuscrite. Cet inventaire fait partie d’un document de sept pages includente le mandat de perquisition, ajoute le journal qui assicurare que figurent dans cet inventaire des informations concernant «il presidente della Francia». Senza precisione nell’agire di Emmanuel Macron.

READ  Variole du singe: au moins trois cas confirmés en France, quel est le profil des personnes contaminées ?

«Interesse pubblico importante»

Jusqu’alors, les spéculations concernant les motifs de cette perquisition penchaient davantage en faveur de l’implication de l’ancien presidente e l’assaut du capitole, en janvier 2020. La perquisition de lundi était la première ayant jamais visé un ancien président des États-Unis. Jeudi, au cours de sa brève allocution télévisée, Merrick Garland avait assuré avoir «approvazione del personale» perquisizione. «Le ministère ne prend pas ce genere de décision à la légère»a souligné le ministre de la Justice, ajoutant que l’affaire revêtait un «interesse pubblico importante»a trois mois des élections legislatives de mi-mandat.

La loi obbliga i presidenti americani a trasmettere l’ensemble de ses e-mails, lettres et autres documents de travail aux Archives nationales américaines. O Donald Trump avait emporté, lors de son départ de la Maison Blanche en janvier 2021, quinze cartons de documents, que des agent des Archives avaient du récupérer en janvier, déjà à Mar-a-Lago. Outré par la perquisition, Donald Trump a raconté lundi sur Truth Social que ses avocats coopéraient «pleinment» avec les autorités lorsque «Soudain et sans prévenir, Mar-a-Lago a été perquisitionnée, à 06:30 du matin, par un TRES grand nombre d’agents». Il s’est notamment plaint du fait que les agent du FBI aient «fouillé les placards de la première dame» Melania Trump. Mercredi, il a même suggéré que la police fédérale ait pu avoir “posto” de fausses preuves contre lui lors de cette opération.


VOIR AUSSI – «C’était terrible»: les partisans de Trump en colère après le raid du FBI en Floride