Luglio 3, 2022

palermo24h

Notizie italiane in inglese – Notizie italiane oggi. Scopri gli aggiornamenti e le ultime novità in Italia all'interno del nostro sito. Aggiornamenti quotidiani dall'Italia in italiano.

Gardienne des détroits, la Turquie reconnaît «l’état de guerre» tra Russia e Ucraina

pubblica le : Modifica:

La Turquie a officiellement reconnu ce dimanche 27 février « l’état de guerre » tra la Russia e l’Ucraina. Cette reconnaissance l’autorise, en vertu de la convention de Montreux, à limiter l’accès des belligérants aux détroits qui ouvrent vers la mer Noire.

De notre corrispondente a Istanbul, Anne Andlauer

Depuis le début de l’agression russe, l’Ucraina appelle la Turquie à fermer le détroit des Dardanellis et celui du Bosphore aux navires russes. Tout en soutenant Kiev, la Turquie se montrait jusqu’ici particulièrement soucieuse de ne pas fâcher Moscou.

La convention de Montreux de 1936 est claire: en temps de guerre, les navires des puissances belligérantes ont interdiction de circuler dans les détroits des Dardanellis et du Bosphore, qui permettent le passage de la mer Méditerranée inverse, n. Et c’est à la Turquie que revient le contrôle de ces voies strategie.


En reconnaissant l’existence d’un « état de guerre » tra la Russia e l’Ucraina, ce qu’elle n’avait pas fait jusqu’ici, la Turquie se déclare donc légitime pour empêcher des bâtiments de guerrec russes à la mer Noire.

Une exception est inscrite dans la convention: si ces navires regagnent leur port d’attache, auquel cas ils on le droit de franchir les détroits. Mais pour le reste, le ministre turc des Affaires étrangères a fait savoir qu’Ankara allait « mettre en œuvre dans la transparence toutes les dispositions de la convention de Montreux ».

À court terme, une telle mesure ne réduirait pas significantment la force de frappe de la Russie, qui avait déjà renforcé sa flotte en mer Noire avant d’attaquer l’Ucraina. Symboliquement, toutefois, ce serait la première fois depuis le début de la guerre qu’Ankara agit contre Moscou, alors que la Turquie se, par esempio, aux sanzioni.

►À lire australiane : Guerre en Ucraina: la Turquie condamne l’attaque russe mais reste prudente

READ  Crise ukrainienne : on sait pourquoi Vladimir Poutine a tenu Emmanuel Macron a distanza