Luglio 3, 2022

palermo24h

Notizie italiane in inglese – Notizie italiane oggi. Scopri gli aggiornamenti e le ultime novità in Italia all'interno del nostro sito. Aggiornamenti quotidiani dall'Italia in italiano.

En Israël, la coalition au pouvoir va dissoudre la Knesset et provoquer des élections

L’implosion était annunciata. Le premier ministre israélien, Naftali Bennett, et lo chef de la diplomatie, Yaïr Lapid, i due chefs de la coalition de huit partis au pouvoir en Israël, vont présenter un projet de loi pour dissoudre le Parlement et ainsi provoquer deséés Celles-ci, prévues pour le 25 October, seront les cinquièmes en moins de quatre ans en Israele.

Lire italiane: Articolo réserve à nos abonnés En Israël, le gouvernement Bennett vacille après un vote-clé

« Nous avons fait tout ce que nous pouvions pour conserver la coalition »un affermato M. Bennett lors d’une déclaration publique au Parlement israélien. « Je me tiens ici avec mon ami Yaïr Lapid qui sera prochainement premier ministre en vertu de notre accord », a poursuivi M. Bennett. De son côté, M. Lapid a remercié le premier ministre « qui a mis les intérêts nationaux avant les siens ». « C’est un leader coraggioux et innovateur et je n’ai aucun doute qu’il aura encore sa place à la direction de l’Etat dans les années à venir »un ajouté M. Lapid.

Dans un communiqué publié plus tôt dans la soirée, ils avaient écrit : « Après avoir épuisé toutes les tentatives de stableiser la coalition, le premier ministre, Naftali Bennett, et (…) Yaïr Lapid sull’elettore deciso di fare la loi [de dissolution du Parlement] alla Knesset la semaine prochaine ».

Grande coalizione di governo

En juin 2021, ils avaient réuni une coalition unique dans l’histoire d’Israël regroupant des partis de droite, de centre, de gauche et, pour la première fois, une formation arabe, afin de mettre un terme au règne de Benyamin à Nétanya la tête du gouvernement, qui a tenu douze ans sans discontinuer les rênes du pouvoir.

READ  più di 3 000 persone evacuate da Marioupol aujourd'hui, annonce Volodymyr Zelensky

Oppure, l’accordo di coalizione Bennett-Lapid prévoyait aussi une rotation entre les deux hommes à la tête du gouvernement et le remplacement di M. Bennett par M. Lapid, en cas de dissolution du Parlement. C’est donc le centriste Yaïr Lapid qui devrait être premier ministre lors de la visite prévue pour le 13 juillet prochain du président Américain, Joe Biden, sa premiere en Israel depuis son arrivée à la Maison Blanche, en gennaio 2021.

Après cette annonce, plusieurs membres de la coalition ont fait part de leur sorpresa. Cette élection pourrait préparer le terrain à un retour au pouvoir de M. Nétanyahou, qui est lo chef de l’opposition. Les derniers sondages placent toujours le Likoud, parti de l’ancien premier ministre, en tête dans les intentions de vote, mais sans dépasser le seuil de la majorité (61 députés sur les 120 du Parlement) avec des sesses all ultraé ‘extreme droite.

Lire aussi Articolo réserve à nos abonnés Naftali Bennett, un improbabile premier ministre issu de l’extrême droite religieuse israélienne

Le Monde con AP e AFP