Maggio 16, 2022

palermo24h

Notizie italiane in inglese – Notizie italiane oggi. Scopri gli aggiornamenti e le ultime novità in Italia all'interno del nostro sito. Aggiornamenti quotidiani dall'Italia in italiano.

des negoziazioni a Istanbul, huit tank russes detruits vers Donetsk et Lougansk

L’ESSENZIALE

Il presidente americano Joe Biden a violemment attaqué son homologue russe Vladimir Poutine, le qualifiant de “boucher” et jugeant qu’il ne pouvait “pas rester au pouvoir” après son de l’invasioneUcraina, une déclaration immédiatement tempérée par la Maison Blanche. Venu afficher son soutien à la Pologne, pays du flanc oriental de l’Alliance atlantique et frontalier de l’Ukraine, Joe Biden a qualifié samedi la guerre dans ce pays d'”échec stratégique pour la Russie”, et a mis en garde autorités de Moscou en leur enjoignant de ne “même pas [penser] à avancer d’un centimètre en territoire de l’Otan”.

Le informazioni principali:

  • Des negoziazioni se tiendront prochainement a Istanbul
  • Huit Tanks russes detruits dans les zones de Donetsk et Lougansk
  • Des frappes russes sur des dépôts de carburants à Lviv et Mykolaïv
  • Più di 2.000 abitanti di Marioupol tués
  • Gli abitanti di Kharkiv résignés

Avant sa charge contre le maître du Kremlin en début de soirée, il presidente americano avait traité Vladimir Poutine de “boucher” pour les crimes commis selon lui par l’armée russe en Ucraina. Appelant Joe Biden à rester “réfléchi” dans ses propos, le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov, a réagi à cette première attaque en jugeant qu”à chaque fois, les insultes personles de ce genere réduisent pour le champ des possibili relazioni bilatérales avec le gouvernement américain actuel”.

L’hôte de la Maison Blanche an enfoncé le clou à l’occasion d’un discours devant un milleer de personnes au château royal de Varsovie, en interpellant directement le “peuple russe”.

De nouvelles négociations entre la Russie et l’Ukraine en Turquie

Des délégations russe et ukrainienne vont se retrouver à partir de lundi en Turquie pour un nouveau round de négociations en présentiel, un annoncé dimanche David Arakhamia, un des négociateurs ukrainiens. “Lors de discussioni aujourd’hui en visioconférence, il a été décidé de tenir le prochain round en présentiel en Turquie du 28 au 30 mars”, at-il indiqué sur sa page Facebook. Une séance de négociations russo-ukrainiennes en présentiel avait déjà eu lieeu le 10 mars en Turquie, à Antalya, entre les ministres des Affaires étrangères, sans déboucher sur des avancées concrètes.

READ  LIVE - Covid: 2 milioni di casi al giorno nel mondo

Où se tiendront le discussioni? Lors d’un entretien téléphonique dimanche soir, “le président (Turc Recep Tayyip Erdogan) Erdogan et le chef de l’Etat russe (Vladimir) Poutine se sont mis d’accord sur la tenue du prochain round des négociations entre les déléet russe ukrains à Istanbul”, una affermata la présidence turque.

L’appel au boicottaggio dei supermercati Auchan

Le ministre des Affaires étrangères ukrainien a appélé dimanche à boicottaggio les magasins Auchan, dopo il gruppo francese e annonce vouloir maintenir ses activités en Russie, arguant notamment de la néoutcessité d’étérés de poses.

“Apparemment, les pertes d’emploi en Russie sont plus importantes que les morts en Ukraine”, scrive Dmytro Kouleba su Twitter. “Si Auchan ignore les 139 enfants ukrainiens assassinés pendant ce mois d’invasion russe, ignorons Auchan et tous ses produits”, at-il ajouté, appelant à “boycotter” les magasins Auchan, Leroy-Merten tous et Decathélon, Association familiale Mulliez.

Le soutien d’hommes d’affaires russes à Zelensky

Il presidente ucraino Volodymyr Zelensky ha affermato che i suoi uomini d’affari russi sono stati avaient proposé de donner de l’argent pour l’Ucraina, notamment pour soutenir son armée. Lors d’un entretien en visioconférence avec plusieurs médias russes, M. Zelensky a déclaré avoir reçu “des signaux” de plusieurs hommes d’affaires russes, dont le milliardaire Roman Abramovitch, un proche de Vladimir Poutine de visis paris européenne et du Royaume- Uni.

“On a eu des signaux de lui et de quelques autres hommes d’affaires, proponente: ‘on peut aider d’une manière ou d’une autre, on peut faire quelque ha scelto'”, at-il raconté. “Certains ont dit qu’ils étaient prêts à aiutante à la ricostruzione du pays après la guerre. ‘Nous sommes prêts à transférer nos affaires en Ukraine, nous vivons en Angleterre ou quelque part en Suisse. faire pour ne pas figurer sur la liste des sanzioni?’ Certaines personnes ne veulent pas donner leur nom et disent qu’elles veulent aider notre armée, tout en étant des citoyens de la Fédération de Russie”, un parente del presidente.

READ  Le forze russe arrivano per le manovre di "prontezza al combattimento".

Sul terreno militare

Sur le front militaire, l’armée ukrainienne assicurare, dans le dernier bulletin de son état-major publié dimanche à l’aube, que dans le Donbass, dans les zones de Donetsk et Lougansk, “sept attaques ennemies éités ont rep” tank russes détruits. La Russie a de son côté affermaé que des roquettes de type Kalibr ont détruit un dépôt d’armes et de munitions dans la région de Jytomyr, à l’ouest de Kiev, le 25 mars. Un dépôt de carburant a égallement été touché près de la ville portuaire de Mykolaïv (sud), selon la même source.

Les frappes russes de samedi après-midi sur Lviv, grande ville de l’ouest de l’Ucraina relativement épargnée par les combats jusqu’ici, ont touché un dépôt de carburants et un site militaire stratégiques et fait cinq selon benedice lesés, .

Più di 2.000 civili tués a Marioupol

Dans la ville assiégée de Marioupol (sud), port stratégique sur la mer d’Azov, plus de 2.000 civils ont été tués, selon la municipalité. Quelque 100.000 de ses habitants y sont toujours bloqués et manquent de tout, selon le président Zelensky.

Le condizioni britanniques à une levée des sanzioni

Les sanzioni britanniques décidées contre la Russia dopo l’invasione dell’Ucraina pourraient être levées si Moscou si impegna a rispettare un cessez-le-feu total et retirait ses troupes, a déclaré samedi la ministre brisquestre bris sétaire.

Ces déclarations font écho à celles du secrétaire d’État américain Antony Blinken indiquant que les sanzioni contro la Russia “n’ont pas été conçues pour être permanentes” et qu’elles pouvaient disparaître.

Avions de combat polonais: pas d’objection americane, selon Kiev

Les États-Unis ont assuré à Kiev qu’ils n’avaient “pas d’objection” au transfert d’avions de combat polonais à l’Ucraina, a asserté samedi soir le ministre des Affaires étrangères ukrainien dans un message écrit trans ‘AFP .’

READ  Cane conduce la polizia dal padrone ferito dopo un incidente

“La balle est maintenant dans le camp de la Pologne”, un joouté Dmytro Kouleba, qui a rencontré il presidente americano Joe Biden samedi, lors de sa visite de due giorni in Pologne.

Domande dell’AIEA sulla manutenzione di Cernobyl

L’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA) a réitéré son inquiétude à propos de la centrale nucléaire de Chernobyl, prezzo par l’armée russe le 24 février, au premier jour de l’invasione dell’ucraina.

L’armée russe a désormais aussi pris le contrôle de la ville de Slavoutitch, où réside le personal de la centrale de Tchernobyl, et “il n’y a pas eu de rotation des Employés depuis près d’une semaine 20”, soit mars , sul sito, preciso nel comunicato dell’AIEA. L’agenzia s’inquiète de la capacité des Employés qui gèrent les operazioni quotidiane sul sito de déchets radioactives de rentrer chez eux se reposer.

Auchan resta in Russia

Le PDG d’Auchan Retail International, le Français Yves Claude, a défendu dimanche le maintien des activités du groupe en Russie car, selon lui, “partir serait imaginable sur le plan économique, mais pas du point de vue humain”. Il presidente ucraino Volodymyr Zelensky avait interpellé le groupe Auchan, mercredi, devant le Parlement français, sur son activité en Russie, où il emploie 30.000 personnes et réalise 10% de ses ventes mondialis.

“Il est facile de nous critiquer, mais nous on est la, on fait face et on agit pour la popolazione civile”, un assicurato Yves Claude dans une interview à la presse.