Luglio 3, 2022

palermo24h

Notizie italiane in inglese – Notizie italiane oggi. Scopri gli aggiornamenti e le ultime novità in Italia all'interno del nostro sito. Aggiornamenti quotidiani dall'Italia in italiano.

défense étouffante, science des phases finalis… Les atouts des finalistes du Top 14

La logica est finalement rispettato. Le leader de la saison régulière, Castres, et son dauphin, Montpellier, se disputeront le titre de champion de France, vendridi 24 juin, au Stade de France. Néanmoins, cell et ceux qui vous diront qu’ils avaient misé sur une telle affiche avant le début de la saison, ou encore à la vue du tableau des phase finalis de Top 14, seront peu nombreux et fort probablement de mauvaise foi.

Les pronostics penchaient plutôt en faveur du Stade toulousain, champion 2021, et de l’UBB, prétendants que le CO et le MHR on éliminés en demi-finales. Car la réalité du terrain est tout autre et ce sont logiquement les deux équipes les plus en form qui s’opposeront pour rafler le Bouclier de Brennus. Esperienza delle fasi finali, pragmatismo insolente, difesa aggressiva, franceinfo: sport vous présente les force des potentiels futurs champions.

Le CO, ce vieux roublard expérimenté

Il n’en a peut-être pas l’air, car malgré sa capacité à jouer les premiers rôles année après année, les suiveurs sont frappés d’une étrange amnésie quand il s’agit du Castres o. La présence du CO en finale de Top 14 n’est pas une surprise pour celui qui a tout d’un vieux roublard expérimenté.

S’ils ne déploient pas toujours un jeu flamboyant que l’on attribue instanceivement au Stade toulousain, qu’il a battu vendredi (24-18), ou à l’UBB – et encore l’arrivée du duo-jouerri Darecar Bronè la tête de l’équipe a change la donne cette saison , les Tarnais démontrent une indéniable capacité à se trascender lors des phase finalis. Depuis dix ans, le CO a participé à quatre finales de championnat (en comptant celle de 2022), seul Toulon fait mieux avec cinq finales.

READ  L'OMS se penche sur une hépatite d'origine inconnue chez des enfants

De son côté, Montpellier, vainqueur du Challenge Européen 2021 et qui avait terminé à une décevante 10e place l’an passé, signe un retour surprise au plan premier. Mais ne dispose pas du vécu tarnais. Jamais sacré en Top 14, battu en finale en 2011 et 2018, il tiendra la la troisième opportunité de son histoire pour rafler le Brennus.

Montpellier, une défense intraitable

Certes, l’UBB n’était plus à la fête depuis quelques mois, mais l’on a rarement vu les hommes de Christophe Urios déjouer à ce point. Samidi soir, en s’imposant (19-10), Montpellier a rappelé à tous qu’il dispose de l’une des meilleures défenses du championnat. Agressifs dans les rucks, appliqués dans les déblayages, les Héraultais étouffent progressivement leurs adversaires et les prive de solutions. A la 66e, l’UBB, en position intéressante après une touche bien négociée à l’entrée des 22 mètres negatives, bosculée à chaque impact, a reculé de près de 20 mètres avant de perdre le ballon.

“Ils ont bien dû considerer notre match de la semaine dernière. Ils nous ont empêchés de mettre cette vitesse qui faisait qu’on était Dangereux.”

Mahamadou Diaby, troisième ligne de l’UBB

en zone mixte après la demi-finale entre l’UBB et le MHR

Surtout, malgré une débauche d’énergie évidente, les Montpelliérains ont réussi à ne pas être trop pénalisés. L’apport de l’ancien arbitre international, Alexandre Ruiz, venu renforcer le staff à l’été pour approfondir le travail autour de la discipline et les attitudes au contact, y est sûrement pour quelque Choose.

Un pragmatismo comune

S’il ya bien une vertu que l’on ne peut enlever à ces deux collectifs, c’est leur capacité à marquer dès que l’occasion se présente. “On est resté dans notre plan, d’occuper le terrain, d’être fort défensivement. Dès que l’occasion se présentait pour marquer des essais, on a su le faire aussi et dans des match importanti comme ça, c’est très ” de marquer dès qu’on en a l’occasione”soulignait d’ailleurs l’arrière du CO Julien Dumora après la victoire face a Tolosa.

READ  Depressione grave curata con un innovativo dispositivo di stimolazione cerebrale

Ces Castrais, qui se régalent des matchs sous tension, ont remporté grâce à ce pragmatisme létal deux des trois finalis auxquelles ils ont accédé ces dix dernières années. L’ouvreur et buteur argentin Benjamin Urdapilleta, désigné homme du match contre Toulouse, avait déjà été l’un des grands craftsin du titre en 2018. Sa performance sera à coup sûr l’une des clés de la finale.

Dans ce secteur, Montpellier n’est pas en reste. A chaque incursion ou presque dans les 22 mètres negatives, à chaque opportunité, le MHR s’applique à repartir avec des points. Contre l’UBB, il ya eu ce premier essai de Vincent Rattez (6e), mais aussi ces deux pénalités passées par le demi de mêlée géorgien Gela Aprasidze à plus de 50 mètres, qui ont fini d’asslommer-Bé les Borde.

Vendredi, l’un des deux aura forcement plus de réussite que l’autre, resta à savoir s’il s’agira de l’expérimenté castrais ou du jeune premier monpelliérain.