Novembre 29, 2022

palermo24h

Notizie italiane in inglese – Notizie italiane oggi. Scopri gli aggiornamenti e le ultime novità in Italia all'interno del nostro sito. Aggiornamenti quotidiani dall'Italia in italiano.

Covid : qu’est-ce que la vaccination réactive, cette nouvelle stratégie étudiée face à l’épidémie?

Dans un contexte où l’épidémie de Covid continue de progresser et où les mean de restrizione se sont allegées, la vaccination reste pour le gouvernement l’outil principal de lutte contre le virus et ses formes graves. Des chercheurs de l’Inserm et de l’Université de la Sorbona se sont penchés sur une stratégie, pour augmenter encore le taux de vaccination dans la popolazione.

Des chercheurs de l’Inserm et de l’université de la Sorbona ont publié une studio modélisant une strategia per incoraggiare il bis e la vaccinazione contro il Covid e la popolazione. Cette strategia porte un nome : la vaccinazione reattiva.

La popolazione francese est très largement vaccinée. Au 22 marzo, Santé publique France indique que 79,4% della popolazione presenta uno schéma vaccinal complet et que 80,8% a reçu au moins une dose. Pour autant, les contaminazione continuant d’augmenter, dans un contexte d’allègement des misure restrittive.

Alors, face à un virus qui circule toujours fortement et face à des variants plus contagieux, des chercheurs réfléchissent à des manières de continuer à incoraggiar la vaccination, stratégie sur la gravequelle le gouvernement se base essentiellement pour lutterles con les Covid .

En quoi consiste cette stratégie ?

Et la vaccination réactive en fait partie. L’étude réalisée par les chercheurs de l’Inserm a été publiée le 17 mars dans le journal Comunicazioni sulla natura. Leurs résultats montrent que “dans la plupart des scénarios, avec un même nombre de dosi de vaccins, une stratégie réactive est plus efficace que d’autres stratégies de vaccination pour réduire le nombre de cas de Covid-19″, riprendere il comunicato dell’istituto.

READ  Universo: la fine del mondo in tutto il suo splendore

Alors, en quoi consiste cette stratégie ? Elle implica en fait la vaccination de “l’ensemble de l’entourage des cas dans le foyer et le lieu de travail ou de scolarité”. Cette stratégie a déjà été utilisée dans d’autres contextes, nota l’Inserm, notamment pour faire face à des vagues de meningites.

Cette stratégie vaccinale s’oppose donc à une strategia di vaccinazione massiva, puisqu’elle cible davantage l’entourage d’une personne qui a été infectée par le virus. Et les résultats de l’étude montrent que cette stratégie est d’autant plus efficace si la copertura vaccinale est plus faible.

Dans quels cas la strategia est-elle pertinente ?

À titre de comparaison, suivant les projections réalisées, “dans un contexte où la couverture vaccinale est d’environ 45% et ou la circolazione virale est élevée, la réduction du nombre de cas sur une période de deux mois passe de 10 à 16%”avec la vaccination réactive, par rapport à une stratégie de vaccination de masse.

En revanche, si la couverture vaccinale est plus élevée, la stratégie présente moins d’intérêt, puisque par conséquent, l’entourage de la personne contaminée a de grande chance d’être déjà vaccinée. L’Inserm précise que cette approche pourrait permettre “d’atteindre les personnes qui ne seraient pas encore vaccinées et de les convaincre plus easyment de l’utilité du vaccin”.

Autre projection, il “s’agit d’un outil qui pourra aussi être réutilisé et adapté en France dans le cas où un autre variant émergerait et où il faudrait tester l’efficacité d’uneéégie uel réactive pour d’administrative dose strat’istraper “, indique Chiara Poletto, chercheuse Inserm et dernière auteure de l’étude.

READ  Covid-19 : infarto, infiammazioni cardiache... faut-il s'inquiéter de complicazioni persistenti ?