Maggio 19, 2022

palermo24h

Notizie italiane in inglese – Notizie italiane oggi. Scopri gli aggiornamenti e le ultime novità in Italia all'interno del nostro sito. Aggiornamenti quotidiani dall'Italia in italiano.

Covid : pourquoi some personnes n’ont jamais été contaminées par le virus ?

Par Cécile D. Photos par Alexandre G. Publié le 6 mars 2022 alle 15h59

Après deux ans de pandémie, plusieurs variants et des million de cas dans le monde, Certaines personnes résistent encore et toujours au Covid-19. Commenta expliquer cette résistance face au virus ?

C’est une question qui interpelle toujours la communauté scientifique, et qui passionne les citoyens du monde entier : quelles particularités ont ceux qui n’ont jamais attrapé le covid-19 ? Quelles armes possèdent-ils pour éviter ainsi le virus, deux ans après son apparition, alors que l’on recense 445 milioni di contaminazioni depuis il debutto de la pandémie dans le monde ?

Les hypothèses sont nombreuses, mais on ne peut, pour le moment, avoir aucune certitude. Ces rescapés du coronavirus rispettoso-ils mieux les Gestes barriera que les autres, ont-ils plus de opportunità, ont-ils des facteurs genetiche qui les immunisent contro il virus?

En France, su estime qu’environ la moitié de la popolazione n’a jamais attrapé le virus. Le chiffre esatto est impossibile à connaître: entre les personnes contaminées mais non-déclarées, les malades asintomatici, i falsi negativi, le persone infette al debutto della pandémie… De nombreux malades sont passés sous les radars des autorités de santé.

Cependant, on constate qu’une part non-négligeable de la population n’a, malgré tout, jamais été infectée par le Covid-19. Différentes études avancent des explications possibles à cela.

Janvier 2022, l’Imperial College de Londres pubblica uno studio nella rivista Natura. Ces recherches dévoilent que les anticorpo fournis par une contaminazione à un coronavirus (une famille de maladies infectieuses plus ou moins graves, à laquelle appartient le rhume, par exemple) permettent de développer des difese suffisantes pour empêcher une infezione au Covid-19, et ce, même lorsque l’on vit avec des personnes malades. Ce phénomene se nomme l’croisée immune.

READ  È morto Jean-Luc Baroudi, politologo

« Notre étude fournit la preuve la plus claire à ce jour que les cellules T induites par d’autres coronavirus, come le rum, jouent un rôle protecteur contro l’infezione au SARS-CoV-2 », assicura Ajit Lalvani, coauteur de l’étude.

Une deuxième théorie souvent avancée par les chercheurs met en avant le rôle du gruppo sanguigno dans l’immunité face au Covid. En effet, les personnes du gruppo O seraient plus résistantes face au virus. En revanche, elles transmettraient plus facilement la maladie aux autres. Certaines études sur le sujet stipulent même que les personnes du groupe sanguin O, infectées par le Covid, ont plus de chance d’éviter les formes graves de la maladie et elles se rétablissent plus vite.

Covid : les personnes de groupe sanguin O protege mieux du coronavirus, selon une étudeCovid : les personnes de groupe sanguin O protege mieux du coronavirus, selon une étudeCovid : les personnes de groupe sanguin O protege mieux du coronavirus, selon une étudeCovid : les personnes de groupe sanguin O mieux protégées contre le coronavirus, selon une étude
Depuis le début de la pandémie, certees études estiment que les personnes du groupe sanguin O seraient mieux protégées du Covid. D’après un chercheur français, cela se vérifie en effet, mais le lien n’est pas considérable. [Lire la suite]

Dès le début de la pandémie, de nombreux médecins ont conseillé de faire une cure en vitamina D versare échapper au virus. Une récente étude israélienne, réalisée par l’université Bar Ilan et le Galilee Medical Center, souligne les liens entre l’infection et une carence en vitamine D.

Une genetica della mutazione pourrait égallement avantage certi individus dans cette pandémie. Ce cas de figure s’est déjà vu : les chercheurs ont découvert qu’unemuting du gène CCR5 accorde une immunité forte face au VIH, qui ne peut pas entrer dans l’organisme. Les scientifiques cherchent donc une mutation semblable pour lutter contre le Covid-19. Le récepteur ACE2 semble le meilleur candidat dans cette théorie, qui est cependant jugée très improbable di Laurent Abel, professeur à l’Institut Imagine.

Pour le moment, la communauté scientifique n’a trouvé aucune preuve suffisamment forte pour donner une vraie explication. « Tout ne s’explique pas toujours. On peut l’attraper ou pas parce qu’on est à l’instant T plus ou moins en form avec un système immunitaire plus ou moins efficient. Si vous buvez, si vous fumez par esempio, si vous êtes fatigué… tout cela peut jouer », conclut un infectiologue interrogé par Francia Inter.