Maggio 22, 2022

palermo24h

Notizie italiane in inglese – Notizie italiane oggi. Scopri gli aggiornamenti e le ultime novità in Italia all'interno del nostro sito. Aggiornamenti quotidiani dall'Italia in italiano.

Covid-19: Dangerosité, symptômes… 3 domande sulla variante XD, le “recombinant” de Delta et d’Omicron

l’essenziale
Dans ses point hebdomadaires dédiés à la situazione sanitaria dans le pays, Santé Publique France parle du variant XD, une souche qui combine une partie du génome de Delta et une autre d’Omicron. La Dépêche du Midi revient en détail sur ce variante.

Il ya eu le variant Delta et son extrême virulence. Il ya eu Omicron, et sa contagiosité accrue, et son petit frère BA.2, aujourd’hui majoritaire en France (73% delle contaminazioni). Voici venu le variant “XD” qui begin à faire parler de lui dans l’Hexagone. Ce “nouveau venu” fait son entrée dans les point hebdomadaires partagés par les autorités sanitaires.

De nouveau, il n’a en fait que le nom. Le variant XD a en effet été repéré en France par les chercheurs au début du mois de janvier dernier: il était alors connu sous le nom de “Deltacron”, una variante “recombinant” mêlant Delta et Omicron. Le 18 février dernier, les autorités sanitaires affermaient dans un point épidémiologique vouloir mettre en place une surveillance du variant : “Un recombinant Delta / Omicron fait l’objet d’un suivi renforcé par les laboratoires pub lique France CNR consortium Virus des diseases respiratoires” , décrivait alors Santé Publique France. La Dépêche du Midi vous explique en détail comment fonctionne ce variant.

Le variant XD, un “ricombinante” ?

Selon les chercheurs, le variant XD qui a eté observé porte les mutazioni de due varianti différents. Commento est-ce possibile? Pour expliquer le phénomène des “recombinants”, Santé Publique France explique ainsi qu’une même cellule de notre organisme peut être contaminée par deux variants en même temps, dans une logique de “co-infezione”.

READ  Ora è possibile tracciare i satelliti della NASA!

Una lire aussi:
Covid-19: Ba.2, Ba.1, Deltacron… quatre domande per comprendere le combinazioni di varianti e la pericolosità

I geni dei due geni della SARS-CoV-2 se mélangent. Chez “XD”, “la majorité du genome […] corrispondere alla variante Delta, mais une grande porzione du gène S corrispondere alla variante Omicron”, explique ainsi Santé Publique France sul sito internet del figlio.

Combien de cas de contaminas ont été détectés?

Le variant XD a été détecté pour la première fois en France au début du mois de janvier dernier. Depuis, la propagation de ce variant dans l’Hexagone a été contenue. C’est dans les Hauts-de-France que les cas de contaminazione ont été les plus nombreux: 20 infezioni ont été détectées. L’Occitanie n’est pas esenée : c’est la troisième région de France qui compte le plus de contaminas au variant XD, 9 casi registrati jusqu’à presente.

Ce variant XD, qui ne semble pas circuler de plus en plus d’après les résultats des enquêtes Flash, ainsi été classé “en cours d’évaluation” par @SantePubliqueFr et le CNR des virus des infezioni respiratoires.

3/4 pic.twitter.com/qjVSCUXadm

— Nicolas Berrod (@nicolasberrod) 28 marzo 2022

Au total, selon les dernières données communiquées par Santé Publique France, “54 cas d’infection par le variant XD” ont été comptabilisés dans le pays: les personnes infectées étaient âgées en moyenne de 32 ans.

Faut-il s’en inquiéter ?

Le variant XD a été classé “en cours d’évaluation” par les Centres nationaux de référence (CNR) pour la lutte contre les maladies transmissions ainsi que par Santé Publique France: “Il est difficile de prédire quelles seront les caractéristiques d’un tel recombinant par rapport aux deux variants parentaux et d’anticiper son impact à s” sujet les autorités sanitaires françaises .

READ  Contro la scienza, i miti razziali sono crudeli

Cependant, sur les 54 personnes qui ont été infectées par le variant en France, seules trois d’entre elles ont été hospitalisées. Globalement, les symptômes diffèrent quelque peu des cas d’infections par Omicron : la perte de goût et d’odorat est ainsi plus fréquente pour ce variant.