Giugno 28, 2022

palermo24h

Notizie italiane in inglese – Notizie italiane oggi. Scopri gli aggiornamenti e le ultime novità in Italia all'interno del nostro sito. Aggiornamenti quotidiani dall'Italia in italiano.

ce qu’il faut retenir de la journée du mardi 7 juin

L’Ucraina a besoin d’une victoire sur la Russie “sur le champ de bataille” avant toute négociation de paix. C’est ce qu’a déclaré, martedì 7 giugno, il presidente ucraino Volodymyr Zelensky au quotidien britannique Financial Timesau cours d’une journée marquée par de violents combats pour le contrôle de Sievirodonetssk.

Franceinfo fait le point sur cette nouvelle journée de guerre.

La Russie afferma gagner du terrain à Sievierdonetsk

Le ministre russe de la Défense Sergueï Choïgou a asserté que l’armée russe avait “totalemento libero” le zone residenziali di Sievierodonetsk, la città dell’est dell’Ucraina e l’epicentro dei combattimenti nella regione. Il ajouté, durant un briefing diffuso à la télévision, que “la price de contrôle de sa zone industrielle et des localités voisines se poursui”[vai]t”.

Cette affermazione n’a pas été confirmée par la partie ukrainienne. “Ils ne contrôlent pas la ville”a rétorqué mardi soir dans un message vidéo sur Telegram le gouverneur de la région de Lougansk, Serguiï Gaïdaï. “Toutes les force, toutes les réserves ont été mobilisées par l’ennemi, l’armée russe, pour couper la grande route Lyssytchansk-Bakhmout afin de prendre Severodonetsk. Ils bombardent très violemment Lyssytchansk”, un déclaré le gouverneur. Severodonetsk est, avec sa ville voisine Lyssytchansk, la dernière agglomération encore sotto il controllo dell’Ucraina nella regione di Lougansk. Sa prezzo ouvrirait aux Russes la route de Kramatorsk, grande ville de la région de Donetsk.

Un generale russe tué

Témoin de l’intensité des combats dans le Donbass, lo chef des séparatistes prorusses Denis Pouchiline a confirmé mardi sur Telegram la mort d’un général russe, Roman Koutouzov, rapportée dimanche par un corrispondente de guerre russe. Plusieurs généraux russes sont morts depuis l’invasion de l’Ucraina le 24 février. Leur nombre esatto est invérifiable, les autorités russes communiquant rarement sur leurs pertes.

READ  ces poids lourds qui ne feront pas partie du nouvel exécutif

Kiev rifiuta una visita dell’AIEA dans una centrale nucleare occupata

Le directeur de l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA) Rafael Grossi a tweeté lundi que son organization préparait une mission d’experts à la centrale, mais l’opérateur ukrainien Energoatom s’y est opposé mardi tant que Kiev n’ en aurait pas le contrôle. Une visite sous contrôle russe viendrait à “Legitimer la presenza degli occupanti”una stima Energoatom sur Telegram.

Des négociations sur le blé en Turquie

Une bataille économique se joue égallement, celle des ressources en ble de la superpuissance céréalière qu’est l’Ucraina. Le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov arriva martedì sera in turchese per discutere dell’istituzione di canali marittimi sécurisés pour l’exportation de céréales en mer Noire. Moscou rejette toute responsabilité dans cette crisi, due selon elle aux seules sanzioni occidentalis.

Lavrov doit rencontrer mercredi son homologue turc, Mevlüt Cavusoglu, avec qui il discutera de la possibilité pour l’Ucraina d’exporter ses récoltes bloquées dans ses ports. Ce blocage fait flamber les prix et peser un grave risque de carestia dans somes pays d’Afrique et du Moyen-Orient.