Dicembre 2, 2022

palermo24h

Notizie italiane in inglese – Notizie italiane oggi. Scopri gli aggiornamenti e le ultime novità in Italia all'interno del nostro sito. Aggiornamenti quotidiani dall'Italia in italiano.

Au 1er mai 2022, les prix du carburant se stabilisent en Martinica… et –

Les prix à la pompe se sont stalls par rapport au mois d’avril 2022 tandis que la bouteille de gaz de 12,5 kg coûte moins cher. Più di 55.000 foyer continue di beneficenza di energia. L’Etat applique encore une aid exceptionnelle de 15 centesimi d’euro per litro di carburante.

Un compter du 1er maggio 2022, le prix de la bouteille de gaz (de 12,5 kg) est de 30,32 euro, ce qui représente une baisse d’1€14 centesimi per rapporto a maggio 2022.

Pour les carburants, avec l’application de l’aide exceptionnelle de 15 centimes d’euros par litro, les prix maximum fixés sont les suivants :

  • Supercarburante senza piombo : 1,83 €/L (identico al mese di aprile 2022)
  • Router a gazola : 1,81 €/L (identico al mese di aprile 2022)

Ces prix s’appliquent sur tous les carburants destinés à l’usage de véhicules routiers, ferroviaires, fluviaux et Maritimes (y compris le transport, le tourisme et la pêche), engins agricoles et forestiers, du bâtiravd’ aux des publics extract, moteurs stazionari delle imprese.

En revanche, les carburants aériens, les combustibles utilisés dans l’industrie (autre que carburants) et destinés à la production d’électricité ou à d’autres forme d’energies ne sont pas concernés par ces ta ta.

Le 30 aprile 2022, 55.473 menage modess de la Martinique ont reçu un 2eme check énergie d’un montant moyen de 150 euro.

En avril 2022, ces évolutions de prix ont été caractérisées par les cours du pétrole brut qui baissent de 12,2 % en moyenne. Ceci est à cause d’une perspective de baisse de la demande chinoise et d’une hausse des taux américains. Le cours moyen de l’essence et du gazole diminuent de 2,8% en moyenne suite à una baisse de demande générée per la casa del prezzo idrocarburi. Les cours du butane baissent en moyenne de 10% en raison d’une diminution du risque d’embargo sur le gaz russe.