Maggio 25, 2022

palermo24h

Notizie italiane in inglese – Notizie italiane oggi. Scopri gli aggiornamenti e le ultime novità in Italia all'interno del nostro sito. Aggiornamenti quotidiani dall'Italia in italiano.

Alzheimer : découverte de 42 nouveaux gènes impliqués dans la maladie

Actuellement, 6,8 milioni di euro vivent avec cette maladie selon Recherche di Alzheimer, ce qui en fait un enjeu de santé publique très importante de notre époque. Pour le moment aucun réel traitement n’est disponible. Cette pathologie est héréditaire dans 60 à 80% des cas, c’est pourquoi il est importante d’étudier l’étiologie – l’étude des facteurs et cause d’une maladie -, d’un point de vue génétique.

>> Lire aussi : Alzheimer : un nouveau test sanguin ultra précis détecte les premiers signes de la maladie

Alzheimer: de nouveaux facteurs de risques découverts

Jusqu’à maintenant, deux phénomènes avaient déjà été mis en lumière dans la malattia di Alzheimer. L’accumulo di peptidi beta-amiloidi e l’apparizione di agenti proteici sono i segni distintivi della malattia.

Cependant, les résultats de cette étude pangénomique, publiée dans la rivista Genetica della natura et réalisée par une collaboration imprenditore les équipes de recherche de l’Inserm, de l’Institut Pasteur de Lille, du CHU de Lille, et de l’Université de Lille ainsi que d’autres équipes internationales, ont aussi mis en avant un défa de l’immunité innée et de la microglie chez les personnes atteintes par Alzheimer. Cette dernière est connue pour agir comme « l’éboueur » du cerveau, le nettoyant de sostanze tossiche. De plus, selon cette étude, le facteur de nécrose TNF-alpha serait égallement implicito, pour la première fois, dans la maladie.

>> Lire aussi: Alzheimer et microbiote intestinale: le lien enfin confirmé?

Un nouvel outil pour la recherche clinique

Les expert mené l’étude ont égallement établi un score de osé génétique visant à prédire si une personne atteinte d’un trouble cognitif pourrait développer la maladie d’Alzheimer dans les trois années de diagnosticive « Cet outil pourrait être utile lors d’essais thérapeutiques pour catégoriser les patients selon leurs risques », explique dans le comunicatoJean-Charles Lambert, direttore della ricerca Inserm.

READ  AGRIWEB.TV : lancement de la série « science agriweb » | Nuova Aquitania

Cependant, pour affine les résultats de cette étude, les données utilisés devront être élargis à un champ plus large et plus représentatif de la popolazione, étant donné que l’étude ne comporte les genomes de personiennes de type.

>> Lire aussi : Alzheimer : vers le développement d’un nouveau traitement et vaccin ?