Maggio 21, 2022

palermo24h

Notizie italiane in inglese – Notizie italiane oggi. Scopri gli aggiornamenti e le ultime novità in Italia all'interno del nostro sito. Aggiornamenti quotidiani dall'Italia in italiano.

aiuta l’ESA a comporre il metodo con lo smartphone

L’Agence Spatiale Européenne a lance Camaliot, une application de science citoyenne qui permet à tout le monde, vous compris, d’améliorer les prévisions météorologiques à l’échelle de la planète.

L’un des aspect qui font la beauté de la science, c’est son universalité. Elle n’est pas réservée à une poignee d’élites en blusa bianca polpaccio au fond d’un laboratoire de pointe, loin de là; monsieur et Madame Tout-le-Monde peuvent parfaitement contribuer à des projets scientifiques divers et variés.

La prestigiosa Agence Spatiale Européenne (ESA) fait partie des Institutions qui cherchent régulièrement à collaborer avec le grand public; dopo aver terminato il lavoro su un modulo di vie etrange lance dans des écoles françaises l’année dernière, l’agence vous propone désormais d’intégrer un réseau d’utilisateurs Android service meteur de la quit laureate.

Noleggiabilizzatore un sistema di déjà universale

Cela inizia con Camaliot, un’applicazione pubblica programmata sotto Unity e téléchargeable par n’importe quell’utisateur équipé d’uno smartphone sotto Android 7.0 o supérieur. À terme, les ingénieurs espèrent même l’intégrer à de nombreux objets connectés. Il principio è relativo semplice e diretto di base su una tecnica di localizzazione bien connue : le GPS.

Cette technologie se base sur des satellites soigneusement disposés sur des orbites bien précises. Ils envoient en permanence des message qui indiquent à la fois leur position et l’heure d’émission du signal. En comparant les délais des signaux provenant de différents satellites entre eux et avec d’autres stazioni di controllo, l’appareil peut ainsi savoir où il se trouve sur Terre avec une grande precisione.

C’est un système extrêmement robuste qui a fait ses preuves depuis de longues années. Mais les chercheurs de l’ESA ont eu une idée qui leur permet de faire d’une pierre de coup; ils ont cherché à rentabiliser les allers-retours de ce signal entre la Terre et l’espace en lui fasant porter des informations sur l’atmosphère qu’il traverse.

READ  La nuova pazza serie di fantascienza su Netflix sta suscitando serie polemiche

En effet, physiquement parlant, un segnale GPS n’est ni plus ni moins qu’une onde éelectromagnétique. Oppure, le comportement de ces dernières dépend des différents milieux qu’elles traversent. Certains paramètres, comme la teneur en eau, peuvent modificatore significantment la manière dont l’onde se déplace.

Une base de données globale en évolution constante

En theorie, il est donc possibile d’analyser ces différences pour en extraire des données météorologiques. Avec leur application, les chercheurs de l’ESA souhaitent tester ce concept à grande échelle. Et pour cela, elle a besoin de nombreux contribuiurs comme vous !

Un contatto avec un réseau de satelliti di navigazione (GPS ou autre), l’applicazione determina l’intensité du signal, la distanza del satellite et d’autres paramètres météorologiques externes. Pour l’ESA l’objectif est de collecter autant de ces relevés que possible et de les recombiner dans un même modèle statistique.

S’ils parviennent à constituer une base d’utilisateurs suffisamment grande pour que les données soient significants, ils auront alors à disposition le Graal tous les scienziati dei dati : une vaste base de données globale mise à jour en permanenza. Il ne resterait plus qu’à la croiser avec toutes les autres données dont disposent déjà les météorologues.

Dans l’idéal, ce nouveau jeu de données servira à alicenter subacquei sistemi basati sull’apprendimento automatico per affinare il punteggio davantage les conclusioni, et insi proponer des prévisions météorologiques encore plus précises.

Commenta participer à l’étude Camaliot ?

Pour apporter votre pierre à cet édifice, rien de plus simple. Iniziare per télécharger Camaliota (in inglese) su Google Play. Une fois installée, l’application vous invitera à placer votre appareil à un endroit dégagé, sans toit ou plafondsensitive d’altérer le signal. Il vous suffira alors de presser “Inizia la registrazione” sur le premier onglet pour beginr la mesure.

READ  Covid: la terza dose mette in luce la disuguaglianza

Partir de ce moment, votre appareil tenera d’entrer en contact avec différents réseaux de satellites de communication. Il ne s’agit pas forcement du réseau GPS; Camaliot peut aussi interroger le réseau européen Galileo, le Glonass, le Beidou, et ainsi de suite. L’en profitera alors pour registrar des données sur l’atmosphère come décrit plus haut. Vous pourrez ensuite mettre vos résultats en ligne.

A noter qu’il faudra obligatoirement créer un compte afin de participer. Cameliot preciso que l’applicazione conserva il nome d’utente, il mot de passe, l’indirizzo e-mail et les données atmosphériques mesurées. La FAQ précise que ces données sont “nécessaires pour que l’application può essere compiuto sa tâche dans l’interêt du public, en l’occorrence dans le cadre d’une étude scientifique“.

Si le cœur vous en dit, vous pourrez même intégrer le classiment global de l’application, qui compensera les contributours les plus actifs ! Ces derniers pourront ainsi gagner des lot comme des smartphones Android o encore des cartes cadeaux Amazon. Mais au bout du compte, la vraie compense sera surtout de contribuer à un bel progetto di scienza citoyenne!