Maggio 22, 2022

palermo24h

Notizie italiane in inglese – Notizie italiane oggi. Scopri gli aggiornamenti e le ultime novità in Italia all'interno del nostro sito. Aggiornamenti quotidiani dall'Italia in italiano.

À la frontiera ucraina, Matteo Salvini humilié publiquement

STRINGER/ANSA/AFP

Ce mardi 8 mars, Matteo Salvini a vécu un moment difficile, se faisant ridiculiser par un maire polonais auprès de qui il espérait s’offrir une tribune médiatique en pleine crise ukrainienne.,

CRISE UCRAINIENNE – Un coup de com’ qui tombe à l’eau. Ce mardi 8 mars, alors qu’il espérait profiter de la crisi ucraina pour s’offrir une tribune internationale, l’ancien ministre de l’Intérieur italien Matteo Salvini un en réalité vécu un échec brutal.

À quelques kilomètres de la ville ukrainienne de Lviv, du côté polonais de la frontière par laquelle ont transité des centaines de milliers d’Ukrainiens Chassés par la guerre, le dirigeant identitaire devait rencontrer le maire de Przemyśl pour une déclaration commune à la presse. De manière surprenante au vu de ses prises de position habituelles contre i migranti et les réfugiésil espérait pronocer un discours de soutien aux déplacés ukrainiens.

Mais quelle n’a pas été la sorpresa di Matteo Salvini lorsque son interlocuteur, Wojciech Bakun, l’a humilié devant les caméras de télévision, lui reprochant vertement son admiration pour Vladimir Poutine.

L’élu local una proposta efficace, en polonais, à Matteo Salvini de l’accompagner dans un camp de réfugiés ukrainiens à la frontière toute proche. Et cela pour “voir de ses yeux ce que son ami Poutine a fait”, à la condition qu’il porte un “cadeau” un peu particulier…

READ  Quello che sappiamo del viaggio assassino di Gabi Pettito e Brian Laundry

“Bouffon, pagliaccio!”

Car c’est ce moment qu’a choisi Wojciech Bakun pour brandir un t-shirt notamment porté par Matteo Salvini en 2014 sur la place rouge, à Moscou, comportant un portrait du président russe et la menzione “Armée de Poutine”.

Tout penaud face à cette mise en scène, et sous les cris de “bouffons” et de “clown” lanciati da fotografie e giornalisti italiani, il dirigente della Lega alors tourné les talons sans avoir pris la parole.

Une séquence désastreuse qui s’est accompagnato, en Italie, d’une série de sorties moqueuses sur la scène politique. Il primo ministro dell’antichità Matteo Renzi, qui a raconté avoir demandé à son confrère sénateur de rentrer au plus vite au pays. “Je lui ai expliqué que ce dont nous avons besoin en ce moment, c’est de politique, pas de cabrioles.”

D’autant qu’un peu plus tôt dans son discours, Wojciech Bakun ne s’était pas privé de marquer la distinzione tra son hôte du jour et le reste de la classe politique italienne. “Nous voulons dire notre profonde estime pour toutes les organization italiennes, toutes les entreprises d’Italie qui nous soutiennent”, avait-il ainsi déclaré.

Eurosceptique notoire et fervent admirateur di Vladimir Poutine, Matteo Salvini traverse un moment politique particulièrement ardu. Ses détracteurs rappellent notamment à l’envie ses déclarations laudatrices pour le président russe (“Des hommes comme lui, qui ont à cœur l’intérêt de leurs propres citoyens, il en faudrait” des ét ouzaines biidents dicores ” contre un demi-Poutine” ) e le foto où il s’affichait avec des vêtements à l’effigie du maître du Kremlin, jusqu’au sein du parlement européen. Un passif qui a fini par sérieusement écorner son image ce mardi.

READ  Primo decesso legato al Covid-19 in sei mesi

À voir également sur l’HuffPost: À 97 ans, le plus vieux tennisman du monde ne veut pas quitter l’Ucraina