Maggio 20, 2022

palermo24h

Notizie italiane in inglese – Notizie italiane oggi. Scopri gli aggiornamenti e le ultime novità in Italia all'interno del nostro sito. Aggiornamenti quotidiani dall'Italia in italiano.

27% de ventes en moins nel 2022 pour Gazprom, la Chine à la rescousse

Pekin augmenté ses livraisons de gaz russe de 60% depuis le début de l’année. De quoi amortir le choc de la progressive coupure de gaz en Europe.

Gazprom inizia à pâtir de la guerre in Ucraina. Allors que les Européens travaillent à un embargo coordonné sur le gaz russe, qui pourrait voir le jour dès la semaine prochaine, la compagnie détenue par le Kremlin a vu ses mo ventes baisser de 27% de trequan sur para les premiers avec 2021.

“Les exportations vers les pays hors CEI (l’UE et la Turquie, ndlr) se sont élevées à 50,1 miliardi di metri cubi”, un indiqué le groupe dans un communiqué, sans fournir d’explication.

Sur cette même période, le géant gazier an indiqué que sa production était en baisse de 2,5% sur un an, a 175,4 miliardi di metri cubi. Per atteindre l’objectif de remplissage al 90% delle installazioni di stockage affiché par l’Union européenne, les entreprises devront pomper 56 miliardi di metri di cubi supplémentaires de gaz”, afferma Gazprom.

Pekin, un client très particulier

Si le remplissage des cuves européennes en vu de l’hiver doit s’organiser dans les prochains mois, Gazprom met la pression en conditionnant ces livraisons aux exigences de l’Asie :

“La reconstitution des réserves de gaz dans les installazioni souterraines en Europe est un défi très sérieux”, an assuré le groupe. “La quantité totale de gaz disponible sur le marché européen dépend fortement de la demande sur le marché asiatique en pleine croissance.”

La Cina, notamment, est le grand soutien de la Russie : sans soutenir ni condamner la guerre menée par Vladimir Poutine en Ukraine, offre une porte de sortie aux compagnie russes, aux prises avec les sanzioni europee.

READ  “Non ho più tempo da perdere con un progetto danneggiato dall'interno da Gafams” (Yann Lechelle, CEO)

Pekin ainsi réhaussé ses livraisons de gaz de 60% en un an, souligne Gazprom. Ce, grâce au gazoduc Power of Siberia, lancé après l’annexion de la Crimée, et dans un contexte géopolitique similaire.

Moscou et l’Empire du Milieu ont réitéré en mars, en s’entendant sur la concezione concevoir du pipeline Soyouz Vostokqui traversera la Mongolie vers la Chine, et pourra transporter jusqu’à 50 milliards de mètres cubes de gaz par an, après d’un signature accord bilatéral.

Moscou grande gagnante des cours en hausse

En dehors de ce revirement stratégique, Moscou réussit pour le moment à surcompenser la baisse de ses ventes de gaz : et pour cause, la hausse des prix du baril et du mètre cube profit de gaz lui largement.

Le gaz naturel a insi grimpé de 85% depuis le début de l’année, quand le pétrole a progressé de 30% entre janvier et avril… Conséquence: alors que la Russie vendait en moyenne 12 miliardi di euro d’idro mois , aux pays de l’Union Européenne, cette moyenne est passée a 22 miliardi depuis le début du conflit.

Mais le vent pourrait tourner rapidement pour il Cremlino. Berlin a réduit d’un tiers sa dépendance au gaz, et vise toujours à se détacher de la Russie en 2022. La Pologne et la Bulgari ont aussi déjà montré qu’elles n’accepteraient pas de payer russ lesses on hydrocarbures été déconnectées, dès lors, par Gazprom.